Actus, Bons Plans, Gourmandises
3 commentaires

J’ai goûté les pâtisseries de Cyril Lignac

En avant-première. Eh ouais. Avec une pelletée d’autres journalistes, certes. Mais quand même.

Rendez-vous était donné aux non-diabétiques directement à son atelier « Cuisine Attidude » du 3ème (cité Dupetit-Thouars, au fond à droite). Là, un joli banquet coloré dans une salle rectangulaire privée de fenêtre. Autant dire qu’il n’y en avait que pour le sucre. Et les chefs. J’ai bien sûr eu envie de lui dire moult choses de type « hey, tu te souviens du jour où on a partagé un café au Quinzième ?! Et, et, en août dernier quand on s’est croisés au Pain de Sucre à Lumio ?! »

Je me suis contenté d’un « et, qu’est-ce qui rend la couche supérieure si délicate ? » (je parlais de sa bûche).

Cyrilou donc, toujours paré de l’un de ses fameux tablier estampillés de son propre nom, et son acolyte Benoît Couvrand. Je m’avance doucement, timide, regarde, me lèche les babines, admire. Puis fais mon choix : je goûterai la bûche de Noël (oui oui, en septembre), l’éclair aux figues, un macaron pour le geste, et croquerai dans son cake pour accompagner ses confitures.

Petite pause sur la bûche :

Il y a deux écoles dans la vie du bec sucré : l’adepte de la saveur fruitée, et le fan de fatou, entendez par là le crémeux. Par exemple vous êtes plutôt crème glacée ou sorbet ? Je suis pour ma part de la première catégorie. Quitte à se faire un gâteau ou une douceur, autant le faire bien. Le fruit restera en l’état de fruit. Na.

Cette introduction spécifiée, laissez-moi vous présenter le « Cubissimo » tadaaaaaaam. Une couche de crème vanille mitraillée de chocolat blanc (au pistolet, ce qui lui confère cette apparence de nuage scintillant), puis là un festival de couches, mais le tout très léger, aérien. Du marron en veux-tu en voilà, du biscuit croquant praliné à la base, des fruits je dirais qui n’ont – à mon humble avis – rien à faire ici ! J’ai tout de même ‘kiffé’.

Et maintenant, direction la pistoche. AMEN.

Pascaline Lechène

Publicités

3 commentaires

  1. cecile dit

    Les deux! Mais j’avoue que ses pâtisseries sont loin de me laisser indifférentes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s