Bons Plans, Cantines & Restos, Gastronomiques
3 commentaires

Le Braisenville, à une lettre près.

PDB vous épargnera les jeux de mots, le titre est suffisamment aguicheur pour s’y arrêter. Enfin testé, le restaurant à l’assiette gastro mais ambiance détendue de la rue Condorcet ne déçoit pas.

Ce qui est bien avec le Braisenville, c’est qu’avec son mélange de genres, il convient aussi bien aux rencards qu’au dîners de groupes de potes, qu’aux tête-à-têtes girly et déjeuners professionnels.

QUID?

Le concept set simple : une cuisine de chef, fine et subtile, aux accords délicats et surprenants, véritable pépite gastronomique, le tout proposé par raciones, comprenez petites rations bien sûr, et cuits à la braise pardi ! Le résultat : on peut goûter à tout, mets au petit goût d’unicité, un p’tit truc en plus qui fait mouche à coup sûr.

Le seul hic – d’un point de vue tout à fait personnel – tient dans l’atmosphère, un brin trop lumineuse, ambiance je suis trop près du barbecue.

 

 

L’AVIS DE PDB.

Vingt sur Vingt (prononcer la consonne finale pour une référence ludique). Il avait été chaudement recommandé par toute la clique eccléctique des foodies parisiens, intrigant donc.

L’accueil tout d’abord est fort sympathique : jeune et chaleureux, bonne franquette sans sombrer dans le déplacé. Pas du tout guindé, et petite tendance « hey mais on est déjà potes ! ».

L’atmosphère, chaude. Pas chaleureuse, chaude. Parce que la lumière est rougeâtre. Plus on s’approche de la salle du fond, plus elle baisse et se braise… sur le devant : tables hautes et lumière jaune à donf. Surprenant, peu intime pour un rencard, par exemple.

La nourriture, enfin ! Ma-gni-fique. Etendue du choix : deux raciones de légumes, deux de la mer, deux de viande. En gros.

On nous informe que la moyenne veut que l’on prenne 3 à 4 raciones salées pour l’équivalent d’un entrée-plat rassasiant, puis un dessert. Soit, c’est parti. L’idée étant bien évidemment de tous prendre des choses différentes, et jouer à touche-mon-plat. N’invitez pas un porteur de miasmes, cela va sans dire.

 

 

Je préfère encore ne pas vous en dire plus, le mieux étant l’expérience. Mais gros coup de coeur pour le ceviche, le mignon de porc pas mal non plus, le tourteau… ahhh.

 

 

Le Braisenville
36, rue Condorcet – 75009 Paris
Tél. : 09 50 91 21 74

©Pascaline Lechene

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s