Cantines & Restos, Grignote, Tendances
Laisser un commentaire

Le Stube, la saucisse qui envahit Paris

Ach ! Comment ne pas profiter de cet anniversaire – les 50 ans de l’amitié franco-allemande – pour parler un peu de gastronomie outre-Rhin? Nos chers voisins ne consomment pas que de la saucisse, mais il faut avouer que celle-ci constitue la base de leur snacking. C’est de ça que le Stube fait l’apologie. Que l’on ne dise pas que le snack allemand ne fait pas rêver, trois STUBE (prononcer chtoubeuh, en hurlant) existent désormais à Paris.

 

Le Stube Passage Verdeau - ©Pascaline Lechene - pilierdebuffet

 

Vous avez tous effectué un voyage à Berlin. Si si, entre potes, ou alors vous rêvez de le faire. Un petit détour par le Berghain, la fameuse boîte qui ne ferme jamais, et son lot de snack pour affamés du petit matin, entretenus toute la nuit à la bière. Bien, faire un tour au Stube, c’est se souvenir de tout ça.

Au menu, de la saucisse, plein de saucisses ! De la Currywurst – la fameuse saucisse coupée en morceaux et arrosée de cette sauce si spéciale, sorte de ketchup au curry – à la Bratwurst, mais aussi : strudels, tartes, la fameuse Kartoffelsalat (salade de pommes de terre – rha ça me rappelle mon manuel Deutsch ist Klasse), des plats dont la Sauerkraut (choucroute) ! Ja !

 

Currywurst à Berlin - ©Pascaline Lechène - pilierdebuffet

 

Des menus de 11,50€ à 16,50€, des formules aperos imbiss de 6 à 8€, des nebenbei – pour grignoter, avec bretzels and co, le tout arrosé de Becks, Warsteiner, ou de Fritz Kola et d’Apferlschorle pour les sobres. Ahh, l’Apfelschorle ! Simple jus de pomme pétillant, en fait.

Apfelschorle à Berlin - ©Pascaline Lechène - pilierdebuffet

Tous les clichés sont bien là. Mais détrompeez-vous, mauvaises langues, ces clichés sont bien le reflet de la réalité, et si la gastronomie germanique est loin d’être ma préférée, j’avoue qu’en plein hiver, ça fait du bien, et pour les connaisseurs, replonger le temps d’un repas à Vienne ou Berlin, c’est plutôt très chouette.

Né d’un joli conte franco-allemano-autrichien, le Stube a été imaginé par deux passionnés nés dans la farine et le sucre. Famille de boulangers-pâtissiers, voyages, expérience, observation, et désir de partage.

 

Ampelmann Berlin - ©Pascaline Lechène - pilierdebuffet

 

31, rue de Richelieu – 75001 Paris
Tél. : 01 42 60 09 85

Passage Verdeau – 75002 Paris

Site web : www.lestube.fr

©Pascaline Lechene

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s