Actus, Bons Plans, Cantines & Restos, Grignote, Tendances
1 commentaire

Le Lobster Bar initie Paris au lobster roll

Hellow there !

Ça fait un moment, mais je reviens avec des news toutes fraîches. Le recul est suffisant pour l’affirmer : un nouveau tsunami recouvre la foodosphère parisienne, objet hybride mêlant deux tendances acceptées : le sandwich chic et les fruits de mer.

Lobster roll zoom  @Losbter Bar ©Pascaline Lechène - pilierdebuffet

1. Vive la mer
Vous aviez remarqué, non ? Après le chicos bar à huîtres rive gauche, et l’Ilôt, le bar à vins et fruits de mer de l’équipe du Barav, on venait de découvrir le génial Mary Céleste, dans le 3ème.

2. Vive le pain
En parallèle, les affûtés du burgers se délectaient de hot dogs, puis se tournaient vers les sandwichs chics. Vas-y que j’te revisite (mot proscrit, je vous l’accorde) le panini, que j’te fasse du sandwich club un objet d’art, et que j’te claque les papilles à coups de tranches de pain sublimée (voir Abri, bande d’incultes).

Lobster roll @Losbter Bar ©Pascaline Lechène - pilierdebuffet

3. Et pourquoi pas de la mer DANS du pain ?!
Le Lobster Bar est donc la combinaison – fortuite à mon humble avis – de ces deux vagues gastronomiques. Le type est tombé amoureux du lobster roll  dans son pays d’origine : les staaaates. Ben oui, il n’y a que les américains pour foutre un produit comme le homard dans du pain brioché. Petit point concept : le lobster roll est donc un sandwich au homard, disons le nouveau hot dog version maritime. Pain brioché, fourré de homard en morceaux (pas en miettes) dans une sauce mayo, normalement. Car ici, la sauce est frenchisée, c’est-à-dire moutarde à l’ancienne et certainement bien plus légère.

4. OUI MAIS c’est bon ou pas ?!
Mouais. Héhé, ok c’est bon, le homard est pas mal, la sauce pas écoeurante pour deux sous, et le concept cool, MAIS c’est beaucoup trop cher à mes yeux. 26€ l’assiette spécialité, càd un lobster roll contenant 90 à 100 grammes de homard, servi avec frites – maison tout de même (si si, cuites dans une friteuse qui tue venue d’Italie, paraît-il) – et 3 ptits extraits de sucrines (comprenez de la salade, pour les néophytes de la verdure). C’est bon, il faut le dire, et le homard est breton.

Losbter Bar - rillettes de la mer ©Pascaline Lechène - pilierdebuffet

En entrée, des petits pots de rillettes de la mer, servis avec du bon pain, donc c’est ok mais pas révolutionnaire. Je me suis donc jetée dessus sans savoir lequel correspondait à quoi, pour finalement apprendre que celui que j’étais sur le point de finir à la petite cuillère était à base d’oursin. Et merde, piégée comme un vulgaire enfant à qui l’on aurait fait avaler des choux de bruxelles déguisés en frites.

Ça plaira, c’est parfait pour l’apéro. En dessert, un brownie ou… flûte j’ai oublié. De toute façon vous n’en aurez à priori pas envie, car si l’assiette a l’air frugal, il paraît qu’elle cale son homme. Il paraît.

5. Merci qui ?
Mathieu Mercier, scénariste. Marié à une new-yorkaise, et papa d’un petit gars de 7 ans fana de homard – il a tout compris cet enfant – il a eu envie de partager ce dont il était tombé amoureux il y a de cela des années lors d’un voyage aux US. Et c’est plutôt une bonne idée, hein. Le lieu est petit mais mignon, la déco et le logo vous rappelleront peut-être la marque Cheap Monday, et c’est bien normal. Les illustrations murales sont de Var, et le graphisme de Jérémie Mercier.

Losbter Bar ©Pascaline Lechène - pilierdebuffet

Aujourd’hui était donc convié tout le gratin foodie, naïfs et grands-méchants hipsters de la papille. Un avertissement donc, le lieu reste à tester après l’ouverture au peuple (héhé), pour jauger la clientèle, le service, la qualité de l’assiette, toussa toussa. Allez-y tout de même vous faire un avis – si vous avez le budget – pour le plaisir de goûter au  seul* lobster roll de Paris, celui-ci est fin à la française.

*corrigez-moi bien volontiers si je me trompe.

Lobster Bar
41, rue Coquillère – 75001 Paris

©Pascaline Lechène

Publicités

1 commentaire

  1. Bonjour,
    petite correction:
    Les illustrations murales sont de Var,
    le graphisme (logo, menu, site web…) est de Jérémie Mercier.
    Merci ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s