Actus, Cantines & Restos, Gastronomiques, Tendances
3 commentaires

Miniatures : le mini gastro de Yoni, un chef au top

Yoni Saada, aka le sosie gastronome de JJG (Jean-Jacques Goldman), en a lourd sous la toque. Il n’a pas gagné Top Chef, mais sorti avec les honneurs dans le top 5, il s’en tire bien. J’ai toujours eu un feeling pour Yoni. Le côté brun typé et chevelu, sans doute. Le mec lexomil, celui qui possède l’étrange et merveilleux don d’apaisement comme le soulignait Naoëlle lors de la finale, l’acolyte mec cool qui calme en deux deux n’importe quel hystérique stressé cyclothymique. Le mec talentueux, surtout, qui sait où il va sans écraser personne, mais pas soporifique pour autant. S’il peut en agacer certains, on finit forcément par adhérer.

Miniatures - Salle Cuisine - ©Pascaline Lechène pilierdebuffet

Ce mec-là n’a pas attendu l’émission pour faire ses preuves. Depuis 7 ans déjà, il est le chef d’un resto gastronomique du 16ème, « Miniatures ». Pas le 16ème qui peut être cool hein, non non le 16ème bien bien endormi, voire comateux, là où il ne se passe rien. Pourquoi ce choix ? « Une erreur de jeunesse », d’après lui ! Oui, car j’ai un peu discuté l’bout d’gras avec le Yoni, lors de son surprenant et agréable tour de tablées en fin de service. Il prétend reconnaître mon papounet, déjà venu quinze jours plus tôt, nous doutons mais pourquoi pas, c’est mignon d’essayer, et précise être là tous les soirs, on comprend alors sa petite mine.


Yoni Saada - Miniatures - ©Julien Knaub - pilierdebuffet

Venons-en au fait : la déco est cool, on se sent bien là-bas. Lumineux, boisé et clair, une grande tablée centrale, haute, et cuisine ouverte sur la salle, en longueur. On est bien bien bien. Sauf lorsque le serveur doit passer derrière moi, dans un espace réduit qui provoque un frottement inévitable à chaque fois.

Le pitch ? Il semblerait qu’il faille avoir fait Polytechnique pour le comprendre, mais en fait c’est simple : un choix entre trois menus, qui combine chacun entrées, plats et desserts. Bon, je n’aime pas beaucoup beaucoup qu’on m’impose le sucré, et l’enchainement de  portions pour enfants aurait vite fait d’en agacer, mais ici c’est le concept et ça marche plutôt très bien, et si on est tenté de se dire « ok, super, « Miniatures », on va ressortir d’ici avec une dalle des familles », eh bien l’on se fourvoie.

Miniatures - Apéro - ©Pascaline Lechène pilierdebuffet

Je choisis le plus petit, et opte pour le saumon gravlax crème vanillée et le velouté de châtaigne en entrée (oui carte d’hiver, un 30 avril oblige), puis le cabillaud et panais ensuite. Après moult hésitations cela va sans dire. On me fait choisir le dessert dès le départ, deuxième fausse note. Bon bon, j’ai envie de cette ganache au chocolat. Je prendrai donc le cheesecake, merci. Je pousse mes partenaires à prendre ce à quoi j’ai du renoncer : le tartare de daurade et céleri, les Saint-Jacques et la fameuse ganache, du coup.

En un mot, un seul : dé-li-cieux. Pas grand chose à dire, un travail de maître, of course. C’était gourmand et malin, et même que visuellement, c’était beau. Le cabillaud m’a presque autant émue que la lotte de chez Abri. Aucune fausse note, même si certains plats ne m’ont pas non plus laissée par terre. Mini cheesecake choupinou. Ah, j’oubliais ! Les apéros : le chorizo casher (ça me fait une belle jambe), olives et beurre à je ne sais plus trop quoi mais très très bon, et surtout un pain qui va bien avec. Tout ça pour des prix cohérents avec l’esprit : miniatures, donc. 29€ le mini menu ! Eh ouais, jusqu’à moins de 50€ pour le plus gros, enfin sans compter le vin, hein. Faut pas rêver.

Miniatures - Melting plats - ©Pascaline Lechène pilierdebuffet

Je recommande chaudement le cabillaud, le tartare de daurade et céleri, et tentez donc le mini Paris-Brest pour me dire ce que vous en pensez. Yoni nous confiait avoir voulu vendre le lieu, juste avant de démarrer l’aventure Top Chef, pour finalement décider de surfer sur la vague (pas con). On est agréablement surpris de sa présence, de sa gentillesse, et en super bonus qui fait la différence, je file un 20/20 aux serveurs ! Au top : décontractés, pas pincés pour deux sous, taquins, très cool, complices, service qui déchire. Ce qui ne gâche rien.

Miniatures - Desserts - ©Pascaline Lechène pilierdebuffet

31, avenue de Versailles – 75016 Paris
Tél. : 01 45 20 74 10

©Pascaline Lechène

Publicités

3 commentaires

  1. Ah oui, c’est certain, rue de Versailles, c’est la mine totale ;) Le pauvre !!! Bon, il faudra traîner nos guenilles jusque là bas, alors ? Je vais voir, j’ai heureusement un pote qui habite là bas, je vais faire en sorte d’aller passer une soirée avec lui alors ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s