Actus, Apéro & After, Cantines & Restos, Grignote
Laisser un commentaire

Les Deux Mégots devient « Les Dégommés »

Update : Les Deux Mégots, forcés de changer de nom à cause de leur presque homonyme Les Deux MAgots de la rive gauche, deviennent « Les Dégommés ». Outre un effet sonore, ils ont voulu faire de cette faiblesse une force, et c’est plutôt bien vu ! Ils se sont fait dégommés ? Beh, rien ne les atteint.

 

Coup de cœur. Lisez jusqu’au bout (y’a un effet crescendo).

Melting Deux Mégots

Pas une seconde on ne s’attend à une quelconque surprise en arrivant dans ce petit bistrot de la rue Oberkampf. Au centre du chaos, dans le quartier le plus bobo-trash de Paris, là où l’on finit forcément à 3 grammes, en totale errance à la recherche d’un taxi qui ne viendra jamais, d’un velib à chevaucher, d’une sombre boîte à squatter.

On se dit d’abord un bistroch’ de plus, bâti sur les ruines d’un vieux rade un peu glauque qui tente d’adopter un look moderne pour s’attirer les faveurs de la populace nocturne un peu jolie, c’est touchant. Jusqu’à ce que l’on cause avec ses gérants, une bande de trentenaires des abords du périph’.

Ce sont les types (deux mecs, une nana, dont un couple. Suspense) les plus adorables qu’il m’ait été donné de croiser à Paris depuis que j’ai ouvert ce blog ! C’est bien simple, ils sont souriants, arrangeants, s’excusent de vous demander pardon mais vous tchatchent à la fois. Un coup à finir en partageant des shots au bar (c’est exactement ce qui s’est produit, en fait). Tellement arrangeants qu’on les a forcés à boire. Même la pauvre et magnifique jeune femme de l’équipe qui d’habitude « boit à peine ». Oh, Lord.

Les Deux Mégots - Salade thaï -©pilierdebuffet

C’était déjà beau de tomber sur une ambiance pareille, qui peut se justifier par une ouverture récente (mars 2013), et un esprit de quartier, mais là où la claque vous prend par surprise c’est au niveau de l’assiette. Eh ouais. Affamée à ma tablée, je tape sur les coups de 22h dans la planche de fromages tout à fait correcte, quoique pas démentielle, lorsque me prend l’envie irrépressible de commander cette « salade au poulet thaï » qui m’appelle depuis l’ardoise.

Version petite (7,50€) ou grande (15€), je prends la petite et here starts my trip to heaven. Entre vous et moi, j’exagère à peine. Délicieuse salade ! Le poulet parfaitement cuit, pas sec pour deux sous, croustillant dehors, fondant dedans. Assaisonnement au poil, mmm. Ça me donne envie d’y courir de nouveau pour me jeter sur le ceviche daurade & saumon. À très bientôt, les Deux Mégots !

131, rue Oberkampf – 75011 Paris
Tél.:  01 58 30 76 17

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s