75011, Bons Plans, Cantines & Restos, Gastronomiques, Par quartier
Laisser un commentaire

Le Châteaubriand : Aw man!

Enfin ! Il m’aura fallu une ride en plus et un Papa dévoué pour goûter aux plaisirs simplement divins du Châteaubriand. Il rejoint Abri dans mon petit cœur de gourmande-gourmette.

Bon, n’ayez pas comme moi l’idée stupide de grignoter avant d’y aller parce que, c’est bien connu, on a faim en quittant la table dans ce genre de resto. Mha-ha, bien fait, idiote.

Pour dîner chez le maître des bistronomes parisiens, pas d’autre choix que le menu à 60€. Bien sûr, si vous êtes végétarien, allergique ou simplement pénible, vous aurez droit à un menu adapté. Pensée pour nos voisins, qui ont décroché ce soir-là la palme : ni viande, ni poisson à écailles (wtf ?), ni gluten svp.

Châteaubriand - Salle - @pilierdebuffet

Salle

La salle est sobrement belle, le peuple est là (même un ex candidat de Top Chef), appétissant, nous sommes un peu serrés mais trop excités par le repas qui s’annonce pour s’en soucier. Le service est aimable, sans être excessivement chaleureux, mais là encore, c’est le cadet de mes soucis. Rien ne peut m’atteindre, J’AI FAIM. La farandole commence, et accrochez-vous ça envoie.

Introduction
Le pain est excellent. Et un premier bon point, un.

Chapitre I : les amuses-bouche
Bouillon, ceviche de… quelque chose : moche, mais divin.
Les crevettes frites à la poudre de framboise : rigolo, et bon.

Crevettes

Crevettes

Chapitre II : les entrées
La Saint-Jacques : un nuage de bonheur.
Le bouillon de je ne sais plus quoi.
La salade de haricots et thonette, le thon mi cuit, voire cru (oui oh ça va, c’était il y a quelques semaines).
Eh beh, ça promet, émue je suis.

Châteaubriand - Saint-Jacques - @pilierdebuffet

Saint-Jacques

IMG_0110

Thon-haricots

Chapitre III : les plats
Le cabillaud : maman.
À ce stade, je suis émue aux larmes. Et un peu anxieuse vis à vis de mon estomac. Donc là il reste encore un plat et le dessert ? Aw, man.
L’agneau, endives braisées et agrumes : non mais là, je n’ai plus de mot.

Cabillaud - Céleri - Mâche

Cabillaud – Céleri – Mâche

Agneau - Endives - Agrumes

Agneau – Endives – Agrumes

Chapitre IV : fromage ou dessert
Fromages ! Tel père, telle fille.
Une bien belle assiette, qui clôt parfaitement ce festival.

Fromaaaaaages

Fromaaaaaages

Me voilà repue et au delà, mais tout passe étonnamment bien. Brave petit estomac, qui sait faire de la place quand la qualité est là. Tout était excellent, fin et surtout parfaitement assaisonné. Des combinaisons étonnantes qui font mouche, et des quantités honorables : de vrais plats pour un menu dégustation, je dis chapeau bas.

Merci papa chéri, j’y retournerai avec ton gendre.

129, avenue Parmentier – 75011 Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s