Tous les articles classés dans : Cafés Cosy

Bül : le tout premier bar à (jus de) cannes et boulettes de Paris !

« Bar à cannes ». Mmmais encore ? Voici l’accroche de Bül, un petit nouveau de l’avenue Trudaine. Je suis passée devant une bonne dizaine de fois sans m’arrêter, sans trop comprendre ce que ce curieux « bar » proposait, mais intimement persuadée d’avoir à faire à un genre de bar à bulles qui vendrait aussi des cannes. Certes, ça n’a aucun sens, mais avouez que les nouveaux concepts loufoques n’étonnent plus personne. BREF, il m’a fallu m’y attabler par hasard pour découvrir que ce bar-resto pourrait devenir MA cantine, une cantine faite pour moi : produits sains, gourmands, petites portions à picorer et joli design apaisant. Ajoutons à cela le fait que les proprios engagent le chaland à trainer aussi longtemps que souhaité dans leurs canapés tous chauds, se faisant servir avec le sourire et zou, j’ai mon nouveau bureau.   Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que Bül est un VRAI nouveau concept, pas une pseudo nouveauté que l’on croisera à chaque coin de rue dès demain. Julie et Yousri ont importé tout droit d’Egypte un truc unique : le bar à …

Lockwood, bar à tout faire : le café, l’apéro et le cocktail

« Moi, tu vois, si j’pouvais, j’ouvrirais un coffee shop qui se transforme en bar à l’heure de l’apéro. » Ne vous êtes-vous jamais imaginé, et n’avez-vous jamais exprimé à voix haute, trouver en un seul et même lieu tout ce qui vous fait courir à Paris ? Je m’entends encore souffler à l’oreille de Youssef et Baptiste du feu Black Market café montmartrois (soupir) cette idée de transformisme. Eh si au lieu de fermer à 19h, pour aller boire votre apéro, vous le faisiez ici ? Légalement. Eh si on tamisait la lumière dès le début de soirée et que vous deveniez UN BAR ! Trop fun. Mon enthousiasme est resté lettre morte. Eh bien d’autres ont concrétisé cette idée faussement originale (avec bien du courage je présume) dans le 2ème arrondissement de Paris. Le jour café bien pensé, le soir apéro au rez-de-chaussée, la nuit bar à cocktails au sous-sol. Oubliez vos portables (vous ne capterez pas), traversez le couloir de pierres humides, et bim ! Deux salles, un bar, des mains expertes et une …

Fragments de café Black Market dans le Marais

Le Black Market est mort, vive le Black Market. Au revoir le « Village Ramey », dans le 18ème et bonjour le Haut Marais. Youssef et son équipe sont allés installer leur Rolls de la machine à café entre quatre murs de pierres froides au toucher, mais si chaleureuses dans le cœur (fiou, quelle débauche de niaiserie), rue des Tournelles. Chez Fragments se bouscule la même faune d’habitués, les connaisseurs, les gentils hipsters. Oui car il ya du gilet à grosse mailles, des lunettes rondes sur de frêles visages d’anges, des mèches sur le côté, pantalons moutarde trop serrés, des barbus embouquinés. Des vrais, donc, mais d’adorables vrais. Ceux que l’on retrouvera tous les dimanches. Je n’oserai pas vous dire que le lieu est d’un esprit très brooklynien, mais je n’en penserai pas moins. Un petit air d’inachevé travaillé. Dans la pénombre on sirote son café filtre, on déguste son espresso en attendant de pouvoir se réjouir les papilles. Car si le lieu est plus grand que son ancêtre le BM, c’est pour accueillir plus de fidèles certes, …

Brunch cosy et sain de Paris

En 2012, on a parlé du boum des coffee shop à l’anglo-saxonne de Paris, 2013 verra celui d’un objet hybride : le coffee-shop-resto. Certes, ceci n’apparaît pas comme une révolution en soi, mais croyez bien que le phénomène s’est suffisamment insinué pour que l’on parle de tendance. Maintenant que Paris connaît le VRAI café, les bons blend venus d’ailleurs (oui, car par ici, on se servait que de l’espresso indigne de ce nom), Paris a faim. Faim de qualité, faim de sain. En 2012 donc, le coffee shop minuscule proposait une carte hyper réduite, allant du simple choix de cafés accompagné de petits gâteaux US, au menu réduit type soupe/salade/sandwich. Le grignotage sur le pouce s’est alors transformé en brunch : ajoutez un jus, proposez d’associer le dit gâteau au dit sandwich, accompagnez-le du fameux BON café. Félicitations, vous avez une formule brunch. A mi-chemin entre le coffee shop et le restaurant, ces établissements répondent parfaitement à la demande actuelle de produits toujours plus sains et goûteux, conjugué au désir de lenteur. Sur le pouce, …

Tuck Shop, encore un coffee shop aux abords du Canal !

Comme dirait Josiane Balasko « ça va vite, ça va vite, ça va trop viiiiiiite ». Encore un coffee shop/échoppe à nourriture pour bobo et top models. Et malgré le cynisme, on adore. Ouvert il y a à peine une semaine, Tuck Shop est le café-resto typiquement australien. Le KB/Kooka Boora (9ème) au féminin du quartier Canal Saint-Martin-gare de l’Est. Les filles derrière le comptoir sont « trop stylées » ! L’endroit est faussement négligé, ambiance provisoire-pas terminé. Minimaliste côté déco, genre on a à peine repeint les murs, on a laissé les prises apparentes, etc. Ultra dans la mouvance, donc (quoiqu’en opposition totale avec CRAFT, juste à côté). L’accent résonne, ça vient d’Australie je crois. C’est de pire en pire, on parle à peine français là dedans ! Non, je ne suis pas dans un jour « la France aux français », haha, mais c’est à croire que nous parisiens sommes incapables de pondre un lieu aussi cool par nous-même, nom d’une pipe. Le cappuccino (mon thermomètre à coffee shop) est bon, mais la mousse moins gourmande et onctueuse …

Marcovaldo, enfin un libreria café

  C’est un peu la running quête du moment : faire le tour de tous les coffee shop originaux de la capitale ! En voici un relativement récent, même si cette notion est devenue toute relative à mesure que la chasse de ce type de lieu s’est propagée. A savoir avant toute chose : Marcovaldo n’est pas un café, c’est un café-librairie-restaurant. En marge de la mafia décrite dans notre dossier sur les coffee shops de Paris, c’est le  petit cousin italien du haut Marais.     En guise de décor : une salle lumineuse au mur bibliothèque. Avec de vrais livres neufs à lire et acheter, et leurs annotations en italien (à savoir). La lumière se tamise vers 18h30. Littéralement. Place alors au dîner time… Possibilités de prendre un café, cappuccino (rien à voir avec ceux de nos coffee shop cités auparavant, soyez avertis), avec option lait de soja, ou déjeuner.   Les produits ? Italiens bien sûr, mais pas que. Du très frais, cherchés tous les matins par Francesca. Certains viennent même d’Italie, …

La mafia des Coffee Shop de Paris

Paris est désormais équipée en bons coffee shop dignes de ce nom. Après l’incursion de la mixologie dans l’univers du cocktail, c’est celui du café qui se dote de son suffixe de pro. Oubliez le p’tit noir servi par un vulgaire serveur polyvalent, ce sont aujourd’hui les baristas perfectionnistes, érudits et passionnés qui exercent leur art dans de tous petits endroits qui sentent bon le grain de café et le lait frais. Vous apprendrez qu’il existe 3 écoles à Paris, voire 3 clans. L’identification par le fournisseur de café. Telescope, Lomi ou Coutume, et ça déconne pas je vous préviens ! Préambule de base indispensable pour comprendre ce nouveau monde qui s’offre à nous, pauvres buveurs néophytes le plus souvent en quête d’énergie avant le goût. Parisiens, réapprenez l’art de la dégustation, et dotez-vous de patience. Car oui, on n’est pas habitué à poireauter pour un café, comme me le faisait justement remarquer Tim, manager au KB. Et pourtant, ça vaut le coup. Celui qui se balade aujourd’hui dans les rues de Paris un paper …

Café CRAFT, paradis du travailleur indépendant

MERCI. Merci à CRAFT, ouvert il y a tout juste une semaine, de penser à nous. Nous, freelances, indépendants, auto-entrepreneurs, galériens, passionnés, fauchés, déprimés, enthousiastes, utopistes, libres, survoltés, etc. Entre l’espace de coworking et le café, CRAFT est un lieu ultra design dans un quartier ultra bobo, qui a toujours la côte et n’en finit pas de voir fleurir de nouveaux concept stores/shops/bars-cafés-lieux à tout faire. J’ai nommé, le Canal Saint-Martin. CRAFT a été imaginé par deux designers d’objets qui pour la 1ère fois réalisent une décoration d’intérieur. Volontairement à l’encontre de l’esprit Brooklyn, entendez par là pas de déco faite d’objets nichés à droite à gauche. Non, ici le style est unique et cohérent, sobre, dans les tons noir&blanc, et veut rappeler… la bibliothèque. Si si, j’ai mis un pied à l’intérieur et fus immédiatement projetée à la fac, en pleine rédaction de mémoire. Au secours. Ca a au moins le mérite de plonger dans une atmosphère studieuse…!     Outre le cadre de boulot pensé exprès pour les indépendants (ah oui car c’est …

Black Market, le coffee shop de poche

La devanture est discrète, du bois, du vert, un nom discrètement inscrit à la craie sur un petit tableau noir faisant office de gardien de porte.     Il me rappelle Kooka Boora (ou KB Cafeshop), mais version plus cosy, plus humaine. Comme un coin de paradis non encore envahi de touristes. Tout beau tout neuf, il a encore la naïveté du petit nouveau. Le café y est bon, forcément ils bossent avec Coutume ! Une parcelle jouissive dans sa matinée ou son après-midi. Idéal pour les travailleurs claustrophobes, on peut venir y bosser un peu avec son ordi, en tentant de déchiffrer le message codé exprimé par la mousse du cappuccino. Vous êtes sceptiques sur la qualité du café ? Allez donc reprendre un allongé ailleurs, vous comprendrez.     Black Market 27, rue Ramey – 75018 Paris ©Pascaline Lechene

Le Cappuccino de KB Caféshop

Il n’est pas encore détronné, le cappuccino de KB, ex Kooka Boora – car oui, il semblerait que les initiales confèrent une image nettement plus classe. Cela va sans dire. KB, c’est LE coffee shop de la rive droite, de South Pigalle, d’appelez le quartier comme vous voudrez. Il existe certes de bons autres endroits avec de jolis et confortables fauteuils, des bons produits (Coutume, si tu nous regardes), mais pas vraiment de café qui combine tout ça : – l’international : un festival d’accents, et depuis les serveurs eux-mêmes anglophones (le fondateur est australien). – le chill : on y reste un long moment avec son ordi, ou à bouquiner les revues à dispo – le bon : j’y viens. Pas encore trouvé meilleur cappuccino que celui-ci : juste ce qu’il faut de café, de lait (pitié, pas trop !), de chocolat saupoudré, et le tout artistiquement. KBCaféshop Angle rue Trudaine/rue des Martyrs – 75009 Paris ©Pascaline Lechene