Tous les articles classés dans : Gluten free friendly

Bül : le tout premier bar à (jus de) cannes et boulettes de Paris !

« Bar à cannes ». Mmmais encore ? Voici l’accroche de Bül, un petit nouveau de l’avenue Trudaine. Je suis passée devant une bonne dizaine de fois sans m’arrêter, sans trop comprendre ce que ce curieux « bar » proposait, mais intimement persuadée d’avoir à faire à un genre de bar à bulles qui vendrait aussi des cannes. Certes, ça n’a aucun sens, mais avouez que les nouveaux concepts loufoques n’étonnent plus personne. BREF, il m’a fallu m’y attabler par hasard pour découvrir que ce bar-resto pourrait devenir MA cantine, une cantine faite pour moi : produits sains, gourmands, petites portions à picorer et joli design apaisant. Ajoutons à cela le fait que les proprios engagent le chaland à trainer aussi longtemps que souhaité dans leurs canapés tous chauds, se faisant servir avec le sourire et zou, j’ai mon nouveau bureau.   Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que Bül est un VRAI nouveau concept, pas une pseudo nouveauté que l’on croisera à chaque coin de rue dès demain. Julie et Yousri ont importé tout droit d’Egypte un truc unique : le bar à …

Juicerie : la cantine à jus vraiment saine

Il est assez difficile de trouver une bonne cantine saine à Paris. Oui oh, je vous vois rugir derrière votre écran, amateurs comme réfractaires « quoi, elle déconne, y’a QUE ÇA ! Fréquenté par les barbus sur roulettes et midinettes aseptisées ». Laissez-moi vous démontrer mon point en quelques paragraphes, que les pressés allergiques aux digressions pourront sauter (rendez-vous plus bas). Détrompez-vous, certes la nourriture saine a envahi la capitale, décorée de carrelage immaculé ou pierres apparentes gagnées par les plantes murales, et c’est une bonne nouvelle car cela signifie que les parisiens s’intéressent à l’origine des produits, à leur peau et leur énergie, à la planète et future vie de leurs petits enfants. Les anciens banquiers-avocats-pubards étant bien souvent ceux qui ont le courage de se lancer, on croise de bien jolies histoires derrière les comptoirs. La contrepartie malheureuse est que le porte-monnaie trinque bien souvent, ce qui peut avoir le don d’agacer les fauchés et les ennemis du bio et autres amoureux du kebab authentique (c’est-à-dire à l’hygiène plus que douteuse, aromatisé aux miasmes de celui qui compose le sandwich) …

Pousse-Pousse, le gourou du manger (vegan) sain à Paris 9

Dans la collection des cantines parisiennes saines, Pousse-Pousse est en bonne place de leader. Leader parce que l’un des (si ce n’est le ?) premiers commerces proposant une restauration ultra saine, detox, bio, vegan, sans sucre ni gluten ni lactose ni œuf, ni… ah bah c’est tout. Et, surtout, très très très fine, bonne, colorée et pleine de gaité. Du moins dans l’assiette. Le lieu J’ai attendu plusieurs visites pour écrire sur Pousse-Pousse. Cette cantine du 9ème est née il y a une sacrée lurette. J’avais pu la tester il y a quelques années, alors qu’il n’y avait dans la boutique que quelques tables pour initiés. Depuis, Lawrence Aboucaya, sa fondatrice, a fait un lonnnnng chemin fait de gloire et d’entrepreneuriat malin. Le succès au rendez-vous a poussé l’entrepreneuse à ouvrir un resto conjoint à la boutique. Désormais donc, vous pouvez prendre place (il y en a !) dans le restaurant au design pur, moderne et bienveillant, et acheter vos produits dans la boutique. Les gens J’aime beaucoup le lieu, que je trouve apaisant. Y …

My Free Kitchen, cuisine libre de gluten et lactose

Youpi-tralala, que de bonnes nouvelles pour les intolérants (alimentaires) et les mangeurs sains, les cantines fleurissent. My Free Kitchen fait office de pionnière dans la petite cantine saine moderne et épurée, gourmande et sans gluten ni lactose. Nichée dans le 10ème (encore), elle est née d’une histoire de famille. Le pitch : Carole, dans sa vingtaine (je suis tolérante), se découvre intolérante au gluten. Grande gourmande qu’elle est, elle ne se laisse pas abattre et décide de se faire plaisir sans gluten et sans lactose. Son frangin, Philippe, l’accompagne dans l’aventure et BIM, une cuisine simple, saine et homemade voit le jour dans le coin qui voit pulluler les cantines saines dernièrement. « My Free Kitchen » tient donc pour cuisine personnelle libérée des substances incriminées. La taille humaine et l’inventivité des recettes m’ont attirée. Le risotto de quinoa en particulier, le crumble de légumes également. Le hic pour moi ? Encore un poil trop gourmand (une option sans sucres m’aurait fait plaisir) mais le tout est plutôt cool et possède le gros atout d’être également ouvert à l’heure …

Nous, humble cantinette saine du 10ème

Bonne nouvelle ! Suivant le schéma d’évolution classique de tout phénomène de mode, la démocratisation de l’alimentation saine, est entrée dans son cycle « non-initiés friendly ». J’entends par là que sont invités à tester les cuisines gluten-free, veggie-vegan, diet and co les initiés, mais également les réfractaires gourmands et ce sans jugement. Avouons-le, les cantines-niches peuvent être peuplées de plutôt désagréables habitués qui, fiers de leurs savoir et religion alimentaire pouvaient toiser quelque peu les novices du gluten free. Aujourd’hui, la tendance était répandue, Paris voit fleurir les cantines saines proposant des options, ou le tout, « sans » (gluten, lactose, sucre, etc). Nous a été ouvert par Paula et Henri à leur retour de Shanghaï, où ils avaient trouvé un refuge communs. Chez Nous, tout est sain, français, bio et humain (« nous » pour Paula et Henri, ainsi que leurs producteurs). Ce qui m’a plu chez Nous : les falafel sans gluten ! Ouiiiii, je suis en phase farine de pois chiche, et c’est bien simple, je fais tout avec. Les formules Chez Nous, des formules qui chaque jour varient, …

Mes recettes à base de graines : pourquoi j’ai disparu de la circulation

Cher public de l’Internet, Toi qui me lis, me suis, vous qui aimez manger, boire et chiner, admirez la jolie décoration de table et de murs. Vous qui épuisez votre entourage de demandes de recommandations, ou à l’inverse de bons conseils parfois pesants, bref vous. Vous qui vous demandez sans doute comment je garde une ligne si parfaite* malgré mon amour de la nourriture. Il faut que je vous confesse que je suis une mangeuse de graines. Oui, une nana qui préfère le quinoa à la côte de bœuf, une farandole de légumes qu’une blanquette de veau. Une assiette de fromages (sans pain) à un bon gros burger. Voilà voilà, ceci étant dit, je peux vous confier l’une des raisons de mes publications espacées : je cuisine. Sans gluten. Ouch. J’ai donc démarré mon régime sans gluten, pour le test et le fun, il y a trois semaines maintenant. Et je m’y tiens, jusqu’à ce que l’écart survienne. J’ai particulièrement mis un point d’honneur – oui un point d’honneur – à reproduire et arranger à ma sauce la recette …

Café Pinson, nouvelle cantine saine à Paris

Vous connaissez la rue du Forez ? Non, c’est normal. Et pourtant si. Sans le savoir, vous la connaissez bien. Petite rue du haut Marais, nichée dans le recoin qui fait suer d’angoisse les dépourvus de sens de l’orientation, derrière le Barav, le Café Crème, non loin de l’atelier de Cyril Lignac, dans le carré secret du quartier Temple. Elle est surtout celle qui abrite Nanashi, le maître ès bento, et jusqu’à il y a peu Tartes Kluger. Eh oui, c’est justement en lieu et place de cette dernière que vient de s’implanter Café Pinson, une ô combien dans l’ère 2013 cantine saine/bio/vegan/gluten free friendly. Soit dit en passant, pas de panique, les meilleures tartes de Paris – nous pouvons l’affirmer sans sourciller – ont juste déménagé* dans le 11ème. Au programme : une cuisine 100% bio, une déco détente et accueillante à base de canapé qui te tend les bras, et le son de Faubourg Simone, la web radio de bons goûts (si vous ne connaissez pas, cliquez sur le champs). Personnellement, j’aime déjà d’amour …

Noglu, le resto sans gluten

Probablement vus par 80% de la population comme de simples « relous » de la gastronomie, les intolérants (pas les « allergiques », qui ont eux le droit au mot sésame) au gluten sont contraints de suivre un régime particulièrement pénible, quasi-impossible à tenir en dehors de chez soi. Qu’est-ce que le gluten ? Pour ceux qui auraient vécu dans une cave ces 12 derniers mois, un petit topo sur le gluten. Attention à l’amalgame cependant, comme toute maladie non mortelle, le remède peut être pris d’assaut par la frange orthorexique des starlettes. Comprenez, les surveillants de ligne qui s’emparent d’un régime médical à des fins branchouilles. Eh bien oui, aussi idiot que cela puisse paraître, être intolérant au gluten, c’est un peu comme être végétarien désormais, c’est cool. Le gluten est un mélange de protéines et d’amidon présent dans la plupart des farines. Malheureusement, il est aussi présent par traces dans… à peu près tout ! D’où la pénibilité à suivre le régime 100% sans. A l’origine de Noglu, il y a Frédérique, elle-même intolérante, qui a eu la …

Soya rend le tofu sexy

Nous ne nous abaisserons même pas à lister les reproches souvent entendus à l’encontre des pratiques alimentaires végétariennes. Nous nous contenterons juste de vous dire que – OUI – le végétarien peut connaître la jouissance culinaire, subtile et délicate, forte et intense, déconcertante et satisfaisante. Décharge d’endorphines à la dégustation de l’assiette de mezze, frissons foudroyants pour les soupes hivernales. Etonnement rassasié par couscous. Soya, c’est le resto végétarien le plus cool du moment. Ok, on a du Bob’s Kitchen et autres échoppes à bouchées healthy, mais là on parle vrai « cantine bio » (auto proclamée), de restaurant ouvert midi et soir, avec option brunch qui-se-fout-pas-de-ta-gueule le week-end. Installé depuis déjà un petit moment, nous y sommes retourné histoire de voir comme le p’tiot évoluait. La carte propose tous les jours un plat différent, à côté de l’usuel coucou veggie et des mezze. L’assiette de mezze est composée de divers caviars (de betterave, de poivrons, humus, …), de morceaux de tofu nature, de noisettes et amandes, de salade et légumes grillés-marinés. Et c’est un délice. Le couscous cale bien …

Tuck Shop, encore un coffee shop aux abords du Canal !

Comme dirait Josiane Balasko « ça va vite, ça va vite, ça va trop viiiiiiite ». Encore un coffee shop/échoppe à nourriture pour bobo et top models. Et malgré le cynisme, on adore. Ouvert il y a à peine une semaine, Tuck Shop est le café-resto typiquement australien. Le KB/Kooka Boora (9ème) au féminin du quartier Canal Saint-Martin-gare de l’Est. Les filles derrière le comptoir sont « trop stylées » ! L’endroit est faussement négligé, ambiance provisoire-pas terminé. Minimaliste côté déco, genre on a à peine repeint les murs, on a laissé les prises apparentes, etc. Ultra dans la mouvance, donc (quoiqu’en opposition totale avec CRAFT, juste à côté). L’accent résonne, ça vient d’Australie je crois. C’est de pire en pire, on parle à peine français là dedans ! Non, je ne suis pas dans un jour « la France aux français », haha, mais c’est à croire que nous parisiens sommes incapables de pondre un lieu aussi cool par nous-même, nom d’une pipe. Le cappuccino (mon thermomètre à coffee shop) est bon, mais la mousse moins gourmande et onctueuse …