Tous les articles classés dans : Recettes improvisées

Passion petit déj : granola ou muesli sans gluten, sans lactose et jouissif quand même

Vous, oui vous qui me lisez, faites-vous partie du clan des amoureux du petit déjeuner ? Si oui, lisez ce qui suit, si non lisez également, car vous changerez d’avis. Je vous épargne les recommandations sanitaires qui en général m’ennuient voire me révoltent pour en venir directement à ce qui, disons-le, nous intéresse : le gourmang. On peut se faire scandaleusement plaisir le matin, et même en restant healthy. Wahou wouw. Éléments de contexte. Sachez-en un peu plus sur ma philosophie nutritionnelle, qui pourrait aiguiller la compréhension de mes choix. À la suisse, je pense bien souvent que la vérité se trouve au centre, c’est-à-dire dans l’éviction des extrême et la mesure. Facile à dire ? Certes. Je reviens d’un voyage de trois mois en Asie, au cours duquel le gourou (interprétation personnelle) de mon stage de yoga et médiation nous inculqua ses préceptes conseils pour une vie harmonieuse et en paix avec son corps. Celle que je retiens ? « Don’t overeat* ». Cette règle est la plus difficile à suivre, bien plus que celle du choix des …

Mes recettes à base de graines : pourquoi j’ai disparu de la circulation

Cher public de l’Internet, Toi qui me lis, me suis, vous qui aimez manger, boire et chiner, admirez la jolie décoration de table et de murs. Vous qui épuisez votre entourage de demandes de recommandations, ou à l’inverse de bons conseils parfois pesants, bref vous. Vous qui vous demandez sans doute comment je garde une ligne si parfaite* malgré mon amour de la nourriture. Il faut que je vous confesse que je suis une mangeuse de graines. Oui, une nana qui préfère le quinoa à la côte de bœuf, une farandole de légumes qu’une blanquette de veau. Une assiette de fromages (sans pain) à un bon gros burger. Voilà voilà, ceci étant dit, je peux vous confier l’une des raisons de mes publications espacées : je cuisine. Sans gluten. Ouch. J’ai donc démarré mon régime sans gluten, pour le test et le fun, il y a trois semaines maintenant. Et je m’y tiens, jusqu’à ce que l’écart survienne. J’ai particulièrement mis un point d’honneur – oui un point d’honneur – à reproduire et arranger à ma sauce la recette …

La recette du Laap, l’emblème culinaire du Laos !

Les fans inconditionnels et autres accros de la timeline l’auront compris : je suis partie tater du sticky rice* vers l’Est. Petite retraite spirituelle et ethnologique à l’origine, elle s’est transformée en expérimentation culinaire et alcoolique, dans la limite de mes capacités intestinales d’occidentale. Il y a 3 ans, j’écrivais ceci. Non sans émotion donc, je peux aujourd’hui vérifier mes propres curations d’anthropologue en chambre, et vous dire que : Le laotien aime les fruits, le riz, et le gras. Deux semaines de régime frutivore (32°C d’humidité obligent) composé essentiellement de mangue fraîche et autres fruits exotiques, de nouilles et riz sous toutes ses formes.  Buffet à l’occasion ponctué de quelques plats frits (ils aiment ça, le frit), qui lassent relativement rapidement pour laisser place à ce qui fut le plus efficace de tous mes régimes. J’ai développé mon addiction pour les « fruits shakes » (jus de fruits mixés avec des glaçons), la boisson de la survie. Bien sûr, en y exigeant ma touche personnel de petite occidentale pourrie gâtée « no sugar, no sugar please« . La laotien …